Non à la LOM

 

Le 3 mars nous voterons sur la révision de la loi concernant l'ouverture des magasins (LOM).

Avec cette révision les magasins pourront fermer à 19h en semaine (+30 minutes) et de nouvelles zones touristiques pourront être crées. Dans ces zones, les magasins peuvent être ouverts 7/7, dimanches et jours fériés compris, jusqu’à 21h.

Qui paiera l'addition? Le personnel de la vente !

En effet cette révision de la LOM constitue indéniablement une détérioration des conditions de travail pour le personnel de la vente et ce sans compensation aucune !  

JOURNÉE DE TRAVAIL À RALLONGE ET AUGMENTATION DE L’AMPLITUDE HORAIRE
En allongeant l’horaire d’ouverture à 19h les soirs de semaine et en refusant en sus d’inscrire dans la loi des heures d’ouverture le matin, cette révision détériore encore les conditions de travail du personnel de la vente.

En effet ces 30 minutes d’ouverture supplémentaires augmentent considérablement l’amplitude horaire des salarié.e.s de la vente et rallongent leurs journées de travail. Et ce sans compter le temps de travail après la fermeture effective des commerces. Par ailleurs les horaires coupés déjà nombreux dans la branche vont encore davantage se multiplier.

DIFFICULTÉ CROISSANTE À CONCILIER LA VIE FAMILIALE ET LA VIE PROFESSIONNELLE
Avec les horaires actuels déjà, la conciliation entre la vie familiale, sociale et professionnelle est très difficile. Cette extension d’horaire va créer un obstacle supplémentaire et rendre cette conciliation quasi impossible.

UNE EMBUCHE PARTICULIÈRE POUR LES FAMILLES AVEC DES ENFANTS DANS DES STRUCTURES D’ACCUEIL
Avec cette extension des heures de fermeture à 19h, se pose également la difficulté de la garde des enfants en bas âge placés dans des structures d’accueil. En effet les structures d’accueil ferment avant que les parents soient en mesure de venir chercher leurs enfants.

EXTENSION DES LIEUX TOURISTIQUES AVEC DES HORAIRES TRÈS EXTENSIBLES !
La révision permet également la création de nouvelles zones touristiques dans le canton, zone de quasi non droit pour le personnel, puisque les commerces peuvent y être ouverts 7/7, dimanches et jours fériés compris et ce jusqu’à 21 heures.

UN PAS DE PLUS VERS UNE SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION 7/7 ET 24/24
Cette offensive afin d’élargir les heures d’ouverture des magasins est un pas de plus vers une ouverture progressive 7 jours sur 7 et 24h sur 24h. Cette extension des horaires encourage la surconsommation, le gaspillage et la production de déchets tout en diminuant les moments où amis et familles peuvent se retrouver.

NON À UNE RÉVISION SUR LE DOS DU PERSONNEL
Le personnel de la vente connait déjà des conditions de travail difficiles tout en étant peu payé. En s’opposant à cette révision de la LOM qui ne profite qu’aux grandes surfaces et qui est aussi néfaste pour les petits commerces de proximité, nous nous engageons pour soutenir le personnel de la vente.

NON À UNE RÉVISION DÉFAVORABLE AUX PETITS COMMERCES
L’UCOVA, l’association faîtière du commerce de détail a également pris position contre cette loi. En effet, les extensions d’ouverture ne profitent qu’au grandes surfaces et fragilisent encore les petits commerces de proximité.

 

EN VOTANT NON À LA RÉVISION DE LA LOM, SOUTENONS LE PERSONNEL DE LA VENTE!
pour soutenir le personnel de la vente qui est farouchement opposé à cette révision et défendre les petits commerces, il est nécessaire de refuser la révision de la LOM !